Livraison Gratuite
main

Les Athlètes

Duo Blanc 2013

Janick et Christophe, nos ambassadeurs, nous rapportent le récit de leur première compétition de l'année

"Samedi 5 janvier 2013, sur le Massif de l'Aigoual, la neige est bien présente pour ce premier Duo Blanc au cœur des Cévennes  avec un parcours de douze kilomètres autour de la station de ski de Prat Peyrot. C'est la première course de l'année, le premier trail blanc de nuit et c'est un succès pour les organisateurs J.Luc et Christian Pialot, des habitués des organisations sportives (Traces blanches en ski de fond, Trail de l'Aigoual); 380 coureurs au départ.

On se retrouve avec Christophe pour un échauffement d'une trentaine de minutes, qu'il faut faire sérieusement car la course, à n'en pas douter, va être rapide au vu de la liste des inscrits. Mais c'est bien agréable de courir sur ce sol souple dans ces sous bois de sapins et dans cette atmosphère rendue feutrée par la neige qui absorbe les sons. Un peu moins de lyrisme romantique ...et enchaînons quelques lignes droites rapides.

17h 20 - On rejoint la ligne de départ face à la piste de ski alpin, il ne fait pas encore nuit et la température reste agréable, on salue les derniers amis que l'on n'a pas encore vus (Luc Martin et Laurent Colombéro, JP Delon , Dominique Clément...).

17h30 - On s'élance droit dans la large piste de ski alpin, la lampe frontale n'est pas encore utile et avec la réverbération de la neige il y aura  suffisamment de clarté pour y voir tout au long de cette première boucle. On part assez vite en essayant de rester au contact des quatre premières équipes. Christophe n'est pas au mieux de sa forme, il ne s'est pas encore remis de sa grippe, je lui passe l'élastique afin de le soulager un peu mais ça va être difficile. Le parcours se révèle être très vallonné avec une multitude de bosses courtes mais bien raides et un couvert neigeux sur 60 à 70% du tracé avec çà et là des plaques de glace scélérates.

Après une ascension pour rejoindre le haut de la station on bascule sur les pistes de ski de fond, on est rejoint par deux équipes avec lesquelles nous ferraillerons tout au long des six derniers kilomètres. C'est entre chien et loup que l'on entame la deuxième boucle qui s'avèrera encore plus verglacée, il faut chercher et assurer ses appuis pour éviter les chutes. Toujours à la lutte avec nos deux équipes que l'on rattrape dans les côtes et  qui reviennent sur nous sur les parties plates mais il faudra tenir et résister  jusqu'au bout si l'on veut garder notre place. On termine 7ème après un sprint d'une centaine de mètres avec les deux Oliviers des Caméléons qui nous passe devant pour 3 secondes. Mais satisfait vu l'état de santé de Christophe.

On monte tout de même sur le podium en finissant second de la catégorie vétéran 1. De bonnes sensations pour un début d'année ! "

15/01/2013
0